Close

Revue de presse RH décembre

par

Julie Leprohon

Revue de presse RH décembre

 

Au programme de ce mois de décembre :
du nouveau pour les salariés itinérants, des changements dans l'assurance chômage,  des indemnités forfaitaire de repas, logement, l'obligation d'inscription au compte AT/MP sans oublier une évolution pour le CPF.

Des changements pour l’assurance chômage d’ici février 2023 

Le ministre du travail a annoncé les nouvelles règles d’indemnisation chômage. Ces nouvelles règles prendront effet à partir du 1er février 2023.
Contracyclicité et baisse de la durée d’indemnisation de 25% seront les deux principaux sujets abordés.
A noter que l'on entend par « contracyclicité » le fait de moduler l’indemnisation du chômage en fonction de la conjoncture économique.
 

Indemnités forfaitaires de repas, logement et petits-déjeuners : la revalorisation confirmée 

Publiée au JO du 1er septembre 2022, la loi visant à augmenter les indemnités forfaitaires de repas, logement et petits-déjeuners a été confirmée le 1er novembre dernier. Cette revalorisation s'élève à 4%.

> Plus d'informations 

Obligation d’inscription au compte AT/MP avant le 12 décembre 2022

Depuis le début d’année 2022, la notification dématérialisée du taux de cotisation du travail et des maladies professionnelles est obligatoire et soumis à des pénalités en cas de non-inscription. Afin d’être en règle, vous avez l’obligation de vous inscrire avant le 12 décembre 2022.

> Pour en savoir +

CPF : le gouvernement envisage un reste à charge pour les bénéficiaires 

Le gouvernement a récemment annoncé que les bénéficiaires du CPF se verraient devoir payer un reste à charge sur leurs formations.
Victime de son succès, le CPF mis en place en 2019, a déjà permis aux salariés de profiter de près de 5 000 000 de formations. Le coût de ce dernier représente près de 7,1 milliard d’euros.

Pour faire baisser ce montant, le gouvernement va donc mettre en place un reste à charge pour les bénéficiaires.

> Lire la suite

Loi Rixain : le versement de salaire à un tiers interdit. 

La mesure concernant le versement de salaire de la loi Rixain devient effective à compter du 27 décembre. Cette dernière interdit de verser un salaire à une personne autre que la salariée.
Cette loi vise à renforcer l’autonomie financière des femmes et lutte contre l'emprise que certaines d'entre elles peuvent subir.

> En savoir + 

Salariés itinérants : la Cour de cassation a tranché !

La Cour de cassation revoit sa position sur le temps de trajet des salariés itinérant entre leur domicile et leur premier et dernier client. Ces temps de déplacement pourront être considérés comme du temps de travail effectif et entreront donc en compte dans le calcul des heures supplémentaires.

L'entretien annuel peut-il contrer le quiet quitting ?

L’entretien annuel est jugé comme obsolète par la plupart des salariés, cependant, si ce dernier était amélioré et modifié, il pourrait aider à contrer le quite quitting, tendance néfaste pour les entreprises.

Le saviez-vous ?
  • Près d’un tiers des salariés pensent que les entretiens annuels devraient être remplacés par des échanges plus courts et mieux répartis sur l’année.
  • Environ 80% des salariés pensent que l’entretien amélioré pourrait fidéliser et motiver les effectifs de l’entreprise.

> Lire la suite 

 

Julie Leprohon

par Julie Leprohon